• Septembre 2016, c'était l'ouverture de la classe ULIS. Un changement dans la vie scolaire de 8 élèves autistes. Quitter son école, ses copains, prendre le taxi ... autant de changements auxquels il faudrait faire face ensemble.

    Afin de mieux connaitre et comprendre mes élèves, il fallait mieux connaitre les enfants qu'ils étaient. Et qui de mieux placé que les parents pour nous informer ?

    C'est donc fin août que j'ai proposé à chaque famille un temps d'échange individuel. Auparavant, par mail, je leur avais transmis un questionnaire afin qu'ils puissent réfléchir en amont aux questions que je me posais. Plus d'une heure d'échanges riches et indispensables. Merci à eux pour m'avoir consacré autant de temps .

    Voici la trame de l'entretien famille. Je me suis inspirée fortement du travail d'une collègue de CLIS (dont je ne retrouve pas le nom et j'en suis désolée). Il ne s'agit pas que la rencontre se transforme en interrogatoire. Nous avons rempli la fiche au fur et à mesure de nos échanges. Les éléments saillants sont inscrits dans le PPI et transmis avec la réserve qui convient à l'enseignante de la classe de référence, à l'AVS-co et son AVSi.


    votre commentaire
  • Voici la présentation de ce que nous avons pu mener cette année dans notre ULIS TSA. Vous trouverez:

    fonctionnement général du dispositif

    Les stratégies d'enseignements

    L'aménagement de la classe

    Le suivi des élèves

    Le travail de partenariat

     


    votre commentaire
  • Certains enfants autistes ont du mal à s'exprimer et à communiquer avec leur médecin. La douleur est là mais où ? Comment examiner le patient si vulnérable. Le centre de soin d'étampes s'y atèle dans le servcice du  Dr Djéa Saravane. On prend le temps et on s'adapte. Une adresse précieuse pour nos familles de la région parisienne.

    https://www.youtube.com/watch?v=qvCyER-PrdA

    https://www.youtube.com/watch?v=9bb9KhQ8BRI

     


    votre commentaire
  • Chaque région a un centre de ressource autisme. Le notre est à Paris. C'est un lieu où vous trouverez des ressources (livres, articles, matériel) des formations et des personnes formées et spécialisées pouvant répondre à vos questions.

    Voici le lien vers leur site.

    N’hésitez pas à vous y déplacer ou à les contacter.

    http://www.craif.org/

     


    votre commentaire
  • La vie est faite de rencontres et vous savez quoi ... j'ai rencontré une fille super. c'est mon AVS-co, mon AESH co... comme vous voudrez. Chaque matin je la retrouve avec un plaisir immense. Elle est mon deuxième cerveau, mon petit soleil, ma béquille parfois.

    Non non non je ne suis pas dans l'affectif ou l'émotion ....

    S pour ne pas la nommer est une femme qui a décidé de travailler pour ce dispositif, elle lit, apprend vite et a déjà un solide bagage derrière elle.

    Dès la pré-rentrée, je lui ai demandé si elle voulait que je l'associe à ma réflexion pédagogique. Un "oui" franc et dynamique pour réponse et c'était parti.

    Nous partageons donc nos observations tout en conservant nos rôles respectifs. Nos regards se croisent et s'enrichissent pour rendre plus compréhensible nos élèves. Chacun a trouvé ses marques, sa place. Nous sommes complémentaires. Elle sait à l'avance le programme de la semaine, les objectifs de travail et ce que j'attends d'elle auprès des enfants. Elle accepte comme moi l'imprévu et s'adapte vite aux besoins des situations parfois rocambolesques.  Elle peut me rendre compte de l'évolution des élèves et ainsi nous envisageons des régulations. Oui S est une personne intelligente et  bienveillante. Elle m'aide beaucoup à faire vivre cette nouvelle classe, à surmonter les moments difficiles (et il y en a eu pas mal !). C'est aussi un garde fou (euh tiens quelle drôle d'expression ... je ne parle pas de mes élèves !). Être deux dans la classe avec avec des enfants autistes c'est le gage de rester bienveillant, de ne pas craquer... un regard suffit pour s'apaiser quand la tension monte. Les élèves l'adorent .

    Voilà je voulais lui rendre ce coucou perso ... car sans elle cette première année n'aurait pas été pareille mais alors pas du tout !!!!


    votre commentaire